Lettre ouverte de remerciements à toutes les collectivités de la Colombie Britannique qui ont été touchées par les feux de forêt

C.-B.

2017-09-22 14:16 PDT

Du commandant de la GRC en Colombie-Britannique

Lorsque la province a déclaré l’état d’urgence, le 7 juillet 2017, nous savions que de longues journées nous attendaient, mais nous ignorions que cela durerait plusieurs mois. Les feux de forêt ont créé une situation sans précédent, puisque 65 000 résidents de la Colombie Britannique ont dû être évacués. Cela a été la plus longue et la plus grande opération de soutien d’urgence que nous ayons dû mener. Plus de 4 400 agents de police et employés civils ont travaillé pour veiller à la sécurité publique pendant ces feux de forêt. Au plus fort de la crise, environ 600 agents ont été déployés dans les collectivités concernées.voiture de police et feu de forêt

Les opérations de logistique ont été très difficiles; par exemple, il n’est pas facile d’envoyer dix agents de police dans une région rurale sous la menace immédiate du feu, à cinq heures de route, pour qu’ils puissent évacuer les résidents et leurs animaux de compagnie, tout en veillant à ce que les agents aient les moyens de réaliser leur propre évacuation. Nous avons patrouillé sans interruption dans les localités évacuées et mis en place des postes de contrôle pour protéger les habitations, les biens et les animaux qu’il a fallu abandonner.

Nous avons fréquemment eu besoin d’aide et, pendant la crise, nous avons profondément été touchés par les gens qui ont généreusement offert leur aide, souvent avant même qu’on le leur demande. Des résidents et des propriétaires d’entreprise ont aidé durant les évacuations, des stations d’essence sont restées ouvertes pour que nous puissions faire le plein de nos véhicules, et des gens ont offert du café ou de la pizza aux agents qui s’occupaient des postes de contrôle. Remarquable! Pendant la crise provoquée par les feux de forêt, nous avons prononcé ce mot comme jamais auparavant, mais il s’applique tout aussi bien à la manière dont nos agents de police et nos employés ont été traités, c’est-à-dire avec une gentillesse et un soutien sans précédent, et cela est tout simplement remarquable.

La protection du public a été possible grâce à la détermination et au dévouement d’un grand nombre de personnes et d’organisations. Nous n’aurions pas été en mesure de faire ce que nous avons fait sans votre aide. Nous savons que nous ne pouvons pas faire notre travail seuls; en situation de crise, l’union fait la force.

Je dois reconnaître la participation indispensable des nombreux services de police municipaux qui font partie de nos équipes intégrées. En outre, le service de conservation de la Colombie-Britannique, le service des shérifs de la Colombie-Britannique, les agents de la sécurité des véhicules commerciaux et le personnel local de recherche et de sauvetage ont fourni un soutien et une expertise inestimables.

Nous ne sommes pas seulement la GRC en Colombie-Britannique; nous sommes vos voisins et vos amis. En étant bon voisin, on contribue à créer un sentiment d’appartenance à la communauté; c’est ce que vous avez tous prouvé gracieusement à l’occasion de la pire saison de feux de forêt en Colombie-Britannique. Nous vous remercions.

Au nom de la GRC en Colombie-Britannique, je tiens à exprimer ma reconnaissance et ma sincère gratitude pour le dévouement dont vous avez fait preuve à l’égard de vos collectivités. Nous allons continuer à fournir notre aide et à rester mobilisés pour assurer la sécurité publique et la sûreté de tous.

Sous-commissaire Brenda Butterworth-Carr
Commandant de la GRC en Colombie-Britannique
 

Suivez-nous :
Date de modification :