Mise en garde de la GRC contre des « kidnappeurs virtuels »

Universite, Richmond, C.-B. District du Lower Mainland, Burnaby, Surrey

2017-07-31 12:21 PDT

(version en chinois) - 加拿大皇家骑警(RCMP)警告公众提防虚拟绑架案件

低陆平原RCMP提醒公众警惕网络敲诈活动,这些犯罪分子诈骗受害人,令他们相信他们的亲人被绑架。

La GRC du Lower Mainland tient à mettre en garde le public contre des escrocs qui cherchent à soutirer de l’argent à leurs victimes en leur faisant croire qu’un proche a été enlevé.

Bien que des stratagèmes semblables aient été signalés dans le monde entier, les six incidents survenus dans le Lower Mainland semblent tous avoir ciblé des étudiantes d’origine chinoise qui fréquentent des écoles dans le Grand Vancouver.

La GRC collabore avec d’autres services de police ainsi qu’avec l’agent de liaison de la GRC en Chine pour faire avancer l’enquête sur cette affaire. De plus, la GRC communique régulièrement avec les responsables du consulat général de la République populaire de Chine à Vancouver et avec les administrateurs des écoles que fréquentent les élèves ciblées.

Les étudiantes reçoivent d’abord un message automatique par téléphone et sont informées que leurs renseignements personnels ont été compromis et qu’elles sont maintenant associées à des crimes commis en Chine. On leur demande d’appeler immédiatement un responsable du gouvernement chinois. Les suspects forcent ensuite les victimes à prendre une série de mesures. Si elles ne collaborent pas, les élèves se font dire que les membres de leur famille en Chine seront persécutés.

Au même moment, les suspects communiquent avec les parents des étudiantes pour les convaincre qu’un membre de leur famille est détenu contre sa volonté et pour exiger une certaine somme d’argent.

Dans chacun des cas, les suspects se sont fait passer pour des représentants du gouvernement chinois. Les enquêteurs ont aussi été informés que les individus utilisent un vocabulaire propre aux employés du gouvernement chinois.

Un responsable du consulat général de la République populaire de Chine aimerait que les élèves chinois à Vancouver sachent ce qui suit : Si un citoyen chinois fait l’objet d’un cas litigieux en Chine, un membre de la mission diplomatique chinoise lui enverra directement par la poste les documents juridiques connexes. Aucun appel téléphonique ne sera fait pour vérifier des renseignements personnels, surtout pas en ce qui a trait aux données bancaires.

J’ajouterais que toute personne qui reçoit un message du genre ne devrait pas se plier aux demandes des malfaiteurs , a dit la sergente d’état-major Annie Linteau, agente principale des relations avec les médias de la GRC en C.-B.

Les policiers de la GRC croient que d’autres incidents de ce type se sont produits. Nous sommes très inquiets du fait que d’autres personnes pourraient avoir été victimes de cette escroquerie et nous comprenons si les gens ont une certaine appréhension à nous en informer , a ajouté la sergente d’état-major Linteau. Cependant, je veux vous assurer que les policiers sont là pour vous aider et pour mener une enquête approfondie sur ce genre d’incident.

Si vous avez été victime du crime susmentionné, veuillez communiquer sans tarder avec le service de police ou le détachement de la GRC de votre région, ou prendre contact avec Échec au crime par téléphone au 1-800-222-TIPS (8477) ou par message texte au 274637 en indiquant le mot clé BCTIP .
 

Diffusé par

Sergent d’état-major Annie Linteau

Agent principal des relations avec les médias
Services de communication de la Division E
cb.grc.ca
14200 Green Timbers Way, Surrey, B.C. V3T 6P3 - Mailstop #1608
Téléphone : 778-290-2929
Télécopieur : 778-290-6114

Courriel : annie.linteau@rcmp-grc.gc.ca

Suivez-nous :
Date de modification :