Ralentissez et tassez-vous!

La GRC tient à rappeler aux automobilistes de ralentir et de changer de voie à l’approche de véhicules officiels arrêtés sur les routes de la Colombie-Britannique.

Le 1er janvier 2015, la loi précédente a été modifiée pour exiger des automobilistes qu’ils ralentissent et changent de voir si N’IMPORTE QUEL véhicule muni de feux clignotants rouges, bleus ou jaunes est arrêté sur une route. Cette modification à la Motor Vehicle Act permet d’offrir une meilleure protection contre les accidents et les blessures aux employés de services d’entretien ou de services publics, aux arpenteurs, aux agents de contrôle des animaux et aux éboueurs. Ces travailleurs sont maintenant visés par le corridor de sécurité prévu par la Motor Vehicle Act de la Colombie-Britannique, qui protège également les conducteurs de véhicules d’urgence et d’application de la loi ainsi que de dépanneuses.

En vertu de cette loi, dite du corridor de sécurité, les conducteurs doivent ralentir lorsqu’ils approchent d’un véhicule d’urgence arrêté aux gyrophares allumés. De plus, si la route en question comporte deux voies allant dans la même direction, les conducteurs doivent emprunter la voie de gauche pour dépasser le véhicule, s’ils peuvent le faire sans danger, à moins d’indications contraires des policiers. Cela crée un corridor de sécurité qui donne aux travailleurs des services d’urgence l’espace dont ils ont besoin pour mener leurs tâches à bien.

Sur les routes à chaussée unique, cette règle s’applique aux automobilistes circulant dans les deux directions, peu importe de quel côté se trouve le véhicule arrêté. Si celui-ci se trouve du côté du conducteur et que la route comporte deux voies allant en sens inverse, le conducteur doit donc se ranger dans la voie de droite s’il peut le faire en toute sécurité.

La règle des 70/40

Sur une route où la limite de vitesse est égale ou supérieure à 80 km/h, les automobilistes doivent ralentir à 70 km/h à l’approche d’un véhicule aux feux clignotants actionnés arrêté en bordure de la route. Là où la limite de vitesse est inférieure à 80 km/h, ils doivent ralentir à 40 km/h (pour vous en souvenir, pensez à la règle des 70/40).
 

La voiture rouge endommagée a embouti l’arrière d’une auto-patrouille de la GRC, en bordure de route.  

- Photo gracieuseté du service de la Sécurité routière de Port Mann – mars 2015

En dix ans, 235 travailleurs aux abords des routes ont été blessés et 15 ont perdu la vie. Nous rappelons aux automobilistes de ralentir et de s’écarter à l’approche de tout véhicule officiel.

Histoires de premiers intervenants de la région

Andrew Britton – Chef d’unité paramédicale – Service d’ambulance de la Colombie-Britannique
Étant technicien ambulancier paramédical depuis 25 ans, je suis intervenu dans des milliers d’accidents automobiles. Les conducteurs se laissent facilement distraire par ces incidents et ne portent pas attention à l’endroit où ils vont ou à la vitesse à laquelle ils roulent. Un jour, je préparais du matériel pour dégager un patient lorsqu’une dame a conduit sa voiture en plein milieu de la scène de l’incident. Si j’avais vu la conductrice une seconde plus tard, je n’aurais pas eu le temps d’éviter sa voiture.

Gendarme Krysti Seutter - Section de la circulation municipale – GRC de West Shore
Un jour, j’ai allumé les feux d’urgence de mon auto-patrouille et je l’ai garé dans la voie de gauche pour créer une zone sécurisée qui me permettrait de m’occuper d’une collision sur la Transcandienne. J’ai ensuite entendu une série de bruits sourds et lorsque j’ai levé les yeux, je me suis aperçue qu’un véhicule avait accroché chacun des cônes de déviation que j’avais posés, manquant de peu ma voiture. Heureusement, j’étais sur le bord du terre-plein gazonné et non devant le côté passager de mon auto-patrouille, sinon j’aurai subi le même sort que mes cônes.

Paul Hurst – Chef de service d’incendie – View Royal Fire Rescue
Notre principale préoccupation sur les lieux d’un accident automobile est de nous assurer que les pompiers et autres employés affectés aux urgences ne se font pas frapper, blesser ou tuer par des conducteurs distraits qui roulent trop vite. Même après 30 ans, je ne peux oublier que j’ai aidé un autre premier intervenant, un agent de la GRC qui a été tué à View Royal, par un conducteur distrait, tandis qu’il enquêtait sur un accident mortel survenu plus tôt. Sérieusement, ralentissez lorsque vous passez sur la scène d’un accident et laissez faire votre cellulaire! La distraction au volant tue et blesse chaque année beaucoup trop de premiers intervenants en Amérique du Nord. Nous voulons nous aussi rentrer à la maison après une journée de travail.

Dave Lequesne – Propriétaire et conducteur - West Shore Towing
Je travaille dans l’industrie du remorquage depuis 1984 et j’ai grandi auprès du service d’incendie. J’ai vu beaucoup de quasi-collision. J’ai été impliqué dans un accident lorsqu’un conducteur a heurté un camion d’incendie aux feux allumés alors que je travaillais sur le bord de la route. Je crois que toutes les personnes impliquées seront d’accord avec moi si je dis s’il-vous plaît, ralentissez et tassez-vous quand vous voyez un véhicule officiel – nous sommes aux abords de la route pour aider des membres de votre famille, et nous aimerions bien, à la fin de la journée, rentrer à la maison voir la nôtre.


 

Date de modification :